Éducation aux Médias et à l’Information EMI

Les médias sont essentiels dans la formation de l’opinion publique, rendant l’éducation aux médias et à l’information (EMI) cruciale en France. L’EMI équipe les élèves et tous les citoyens avec des compétences transversales pour analyser de manière critique les médias, essentielles dans un monde numérique riche en informations.

L’EMI s’inscrit dans le cadre plus large du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, ainsi que dans les parcours citoyens et d’éducation artistique et culturelle. Elle est intégrée dans les programmes d’enseignement de différents cycles, impliquant une approche pluridisciplinaire coordonnée par les enseignants de diverses matières.

La maîtrise de l’EMI et de son adaptation pédagogique à tous les publics sont des enjeux majeurs. Les Commissions Paritaires Nationales Emploi et Formation de l’audiovisuel (CPNEF-AV) et de la Presse (CPNEF-PRESSE) se sont associées pour inscrire au répertoire spécifique (RS) un certificat de compétences professionnelles interbranche (CCPI) intitulé : « Éduquer aux médias et à l’information », accessible aux journalistes, animateurs radio, documentalistes et professionnels socio-éducatifs.

Nous nous proposons une formation certifiante EMI. En effet, La Skol est habilitée par la CPNEF de l’audiovisuel et la CPNEF de la presse à dispenser les formations et organiser les évaluations menant à la certification interbranche Éduquer aux médias et à l’information.

Cette formation s’adresse :

  • Aux Éducateurs et enseignants souhaitant intégrer l’EMI dans leur curriculum.
  • Aux Professionnels des médias désireux d’approfondir leur compréhension de l’EMI.
  • À toute personne intéressée par la littératie médiatique et l’information.

Une expérience professionnelle avérée, d’au moins 24 mois cumulés au sein d’un ou plusieurs médias, sur un poste participant à la fabrication, la production ou la diffusion de l’information, quel que soit le type de contrat signé (CDI, CDD, CDDU, contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation ou stage).

Développer une compréhension critique des médias et de leur impact

Apprendre à analyser et évaluer l’information de manière objective

Acquérir des compétences en communication et en éducation aux médias

Notre centre de formation propose un programme de 63 heures étalées sur 2 mois, avec 2 à 3 sessions possibles sur l’année. Cette formation est conçue pour celui ou celle qui recherche une formation complète dans les métiers des médias. Le programme se divise en deux parties égales offrant une flexibilité optimale. Les modalités pédagogiques sont les suivantes :

42 heures de cours en présentiel

21 heures de formation à distance

L’effectif est limité à 12 participants par classe pour garantir une expérience d’apprentissage personnalisée et interactive. Les participants auront accès à une vaste collection de ressources et participeront à des dossiers spécifiques, essentiels pour ceux qui aspirent à exceller dans les métiers des médias. Ces ressources sont soigneusement sélectionnées et mises à jour régulièrement pour refléter les dernières tendances et recherches dans le domaine.

Nos cours en présentiel se déroulent dans notre studio dédié (Où nous trouver ?), équipé de toutes les installations nécessaires pour une formation de qualité. Les sessions à distance sont conçues pour compléter l’apprentissage en présentiel, permettant aux participants de poursuivre leur formation de manière flexible et efficace.

  • Compréhension des Médias : Analyse du paysage médiatique actuel, compréhension des différents types de médias et de leur fonctionnement.
  • Critique et Analyse de l’Information : Techniques pour évaluer la fiabilité et la validité des informations, discernement des faits des opinions.
  • Pédagogie des Médias : Méthodes pour enseigner l’EMI, création de programmes éducatifs, et utilisation des médias comme outils pédagogiques.
  • Pratique et Application : Projets pratiques pour appliquer les compétences apprises, stages en milieu éducatif ou médiatique.

Notre programme offre une approche holistique et adaptée aux besoins actuels des professionnels des médias, alliant théorie et pratique pour une expérience d’apprentissage complète. De plus, notre méthode pédagogique se concentre sur : le faire faire, le faire avec, le laisser faire et le donner à faire.

Ces méthodes pédagogiques se déploient à travers diverses approches, notamment l’approche active, qui encourage les apprenants à être les principaux acteurs de leur formation. En contraste, l’approche magistrale, plus traditionnelle, permet de transmettre un grand volume d’informations de manière structurée. L’approche interrogative stimule la réflexion et la critique chez l’apprenant par le biais de questions et de débats. Tandis que l’approche démonstrative est basée sur la présentation concrète de concepts ou de procédures.

Les équipements mobilisés
  • Mallette pédagogique adaptée/primaire/collèges /lycée/public spécifique
  • Studio mobile
  • Parc d’enregistreurs
  • Fiches techniques
France Compétences

Suite à la formation EMI, les participants peuvent obtenir une certification professionnelle reconnue, validant leur expertise en éducation aux médias et à l’information. Cette certification (fiche du répertoire spécifique) enrichit le profil des professionnels désireux de s’impliquer dans les secteurs éducatifs ou médiatiques. Elle témoigne de compétences acquises à travers des formations rigoureuses, une recherche approfondie, et une présentation soignée des ressources apprises. Cette reconnaissance est un avantage significatif pour ceux qui aspirent à une carrière professionnelle dans ces domaines.

Taux de présentation des stagiaires au passage de la certification : 100%
Taux d’obtention global au premier passage de la certification : 92% (25/05/2024)*, 12 candidats certifiés sur 13
*Chiffres mis à jour à chaque début d’année calendaire

Le CCPI Éduquer aux médias et à l’information est enregistré au Répertoire Spécifique (n°RS6224) jusqu’au 25-01-2023 par les organismes certificateurs suivants : CPNEF de l’Audiovisuel et CPNEF de la Presse Écrite.

Épreuve unique d’évaluation :

  • Dossier professionnel écrit : préparation d’un rapport professionnel d’environ 12 pages, avec un accompagnement durant la période à distance.
  • Soutenance orale : défense du rapport devant un jury composé de membres de La Skol et de la CPNEF, ainsi que de professionnels de l’éducation aux médias.
  1. Justifier d’une expérience professionnelle avérée, d’au moins 24 mois cumulés au sein d’un ou plusieurs médias.
  2. Avoir suivi l’ensemble du parcours de formation.
  1. Chaque compétence est attribuée sur une note allant de 1 à 5. Une compétence est considérée acquise dès lors que la note attribuée est supérieure ou égale à 4. Une compétence est considérée acquise dès lors que le candidat valide 100% des compétences de la certification, soit 7 compétences sur 7.

Les stagiaires en situation de handicap peuvent bénéficier d’aménagements portant notamment sur les conditions de déroulement de la formation et des épreuves d’évaluation : conditions matérielles, aides techniques, aides humaines, accessibilité des locaux, temps imparti et/ou épreuves adaptées, conformément au dispositif individuel prévu conjointement entre le référent handicap et le candidat. Le cas échéant, certains critères d’évaluation pourraient ne pas être pris en considération.

  • Expertise : Des formateurs expérimentés et spécialisés dans le domaine des médias.
Pierre-Louis Dupret :

Après un BAFA, Pierre-Louis Dupret a débuté à Radio Laser en 2016 en proposant de nombreux ateliers radio (environ 1000 personnes suivent ses ateliers par an). Il a étendu ces ateliers à un public plus large, développant des modules éducatifs complets.

En 2022, il a collaboré avec le SNRL et d’autres radios sur le guide « ProxEMIté ». Sa pédagogie s’inspire de l’éducation populaire, mettant l’accent sur l’apprentissage actif et la valorisation des tentatives.

Il est fier de la fiction historique “Maria Salomea Skłodowska”. Passionné par l’écoute, l’accompagnement et la transmission, Pierre-Louis vise à créer du lien et à développer les compétences. 

Il n’a jamais été très porté sur les approches scolaires. A son avis, pour assimiler des éléments importants et partager des connaissances, il est essentiel d’adopter une approche active, basée sur des questions, avec une touche de pédagogie magistrale, mais de manière légère !

Éric Lucas :

Il possède une expérience riche et diversifiée dans le développement des radios associatives depuis 1983, alliant expertise locale, nationale et internationale. En tant qu’ancien professeur, il a créé une radio en milieu scolaire et a développé un enseignement radio en lycée, tout en formant au sein du Clemi. Actuellement Délégué National à l’Education du SNRL, il gère les relations entre les radios et les institutions éducatives, y compris le Ministère de l’Education. Eric est également un spécialiste de l’Education aux Médias et à l’Information (EMI) et préside l’AMARC-Europe (Association Mondiale des radiodiffuseurs Communautaires – Europe).

Patrick Eveno :

Spécialiste de l’histoire des médias. Patrick Eveno enseigne également à l’École supérieure de journalisme de Lille et à l’Institut pratique du journalisme à Paris.

Maureen Lehoux :

Avec une décennie d’expérience en tant que reporter couvrant les évènements sportifs majeurs du monde comme les JO, la Coupe du Monde, et Roland-Garros, a une approche journalistique qui se caractérise par une attention particulière à l’aspect humain des histoires.

  • Approche Pratique

Notre formation adopte une approche pratique, équilibrant parfaitement théorie et pratique pour une assimilation optimale des connaissances. Les ateliers organisés pendant le cours sont essentiels pour mettre en application les concepts théoriques appris. Ils permettent aux participants de développer des compétences pratiques (en communication et en média) directement applicables dans leur milieu professionnel. Cette combinaison d’apprentissage théorique et d’exercices pratiques garantit une formation complète et robuste, préparant idéalement les diplômés à exceller dans le monde dynamique de la communication et des médias.

  • Réseau professionnel

Rejoindre La Skol, c’est également s’intégrer dans un réseau de spécialistes passionnés et diversifiés. Notre formation EMI offre d’innombrables opportunités de rencontrer d’autres professionnels du milieu (animateur, animatrice, journaliste), élargissant ainsi votre réseau d’entreprises et de confrères. Ces interactions, favorisant le partage d’idées et les collaborations futures, ouvrent de nouvelles perspectives de carrière dans l’univers de la radio.

À propos de Dendreo

ERP de gestion pour centre de formation

Dendreo est une plateforme d’administration pour centres de formation leader sur le marché. Proposé en mode SaaS, Dendreo ne nécessite aucune installation, ni serveur. Les offres sont sans engagement et le tout est fait en France.

Que ce soit les TPE, les PME ou les grands comptes, tous les spécialistes de la formation considèrent Dendreo. C’est un CRM performant qui permet de conduire toutes les actions d’un centre de formation :

– gestion administrative : catalogue en ligne, agenda, gestion des ressources, expérience fluide pour les apprenants, émargements en ligne, synchronisation EDOF…

– gestion commerciale : CRM, écriture et modifications des devis, suivi des clients et des prospects, catalogue des formations sur son site web…

gestion financièresuivi des financements multiples, facturation, préparation à l’écriture comptable, Bilan pédagogique financier, paiement en ligne…

– gestion documentaire : gestion des modèles de document, génération et envoi des conventions, création des attestations, reconnaissance optique des documents, signature électronique

– gestion qualité : grille de travail Qualiopi avec le suivi d’incidents, suivi des conflits, vue sur l’avancement, checklists…

– collaboration : extranet pour formateurs et apprenants, extranet entreprises, API, paiement en ligne…

– gestion de vos visioconférences : Dendreo live permet de gérer des classes virtuelles simplement et sans aucun outil tiers…

– blended learning : elearning facilité avec l’intégration native au LMS Dokeos mais aussi Thinkific, Moodle, 360Learning…

Développé en 2011, Dendreo couvre maintenant tous les enjeux d’un organisme de formation moderne et évolue tous les mois via une roadmap ambitieuse et une équipe talentueuse.

Dendreo est depuis plusieurs années plébiscité par les centres de formation pour ses performances, sa sécurité, son ergonomie, ses constantes évolutions ainsi que la qualité du support et de l’accompagnement sur-mesure.

Les capacités techniques citées ci-dessus associées à une profondeur fonctionnelle imposante, des possibilités de customisation, la possibilité d’une authentification unique avec le SSO, une intégration de ses outils existants via API et la capacité d’opérer en marque blanche font de la solution Dendreo un choix logique pour beaucoup de centres de formation. Grâce à sa richesse fonctionnelle et sa grande adaptabilité, le logiciel s’adapte pour les sociétés de différentes typologies : Petites, moyennes et grandes entreprises.

Dendreo est bien évidemment conforme au Règlement général sur la protection des données, et va même plus loin en proposant des outils au sein de la solution, pour vous aider à vous mettre et rester en conformité avec le RGPD.

L’ajout de fonctionnalités est constant car c’est dans les gènes de Dendreo d’apporter le meilleur outil possible pour répondre à tous les besoins d’un OF. Simplement sur les 12 derniers mois, plus de 50 évolutions ont enrichi le logiciel Dendreo, le tout sans jamais sacrifier la simplicité d’utilisation ni la puissance tant appréciées.

    • Anne DelétoilleAnne Delétoille

      Anne Delétoille, consultante et formatrice en communication et projet associatif, se spécialise dans l’accompagnement des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Sa découverte du monde de la radio et du podcast s’est faite à travers son travail avec des radios associatives locales bretonnes, où elle a pu apporter son expertise unique. Anne prône une approche pédagogique centrée sur “la facilitation de l’intelligence collective pour une meilleure appropriation des contenus”. Elle utilise des méthodes pédagogiques actives variées, incluant jeux, design créatif et ateliers en sous-groupes, pour rendre ses formations à la fois agréables et efficaces. Passionnée par la découverte de collectifs et de leurs projets, Anne se démarque par sa capacité à comprendre les besoins uniques de chaque radio tout en reconnaissant leurs défis communs en matière de communication et de gestion de projet associatif. Elle excelle particulièrement dans l’accompagnement des radios pour adopter une approche plus stratégique de la communication, la considérant comme un soutien essentiel à leurs projets plutôt qu’une contrainte ou un outil de manipulation. Sa vision est que le changement et l’innovation au sein du monde radiophonique sont portés par les collectifs eux-mêmes, et son rôle en tant que formatrice est de soutenir ces évolutions avec des conseils, méthodes et outils adaptés. Grande auditrice de radio, Anne s’interroge sur les coulisses de ce média et aspire à créer plus de liens entre les radios et leurs publics. Ses formations visent à encourager une réflexion approfondie sur ces enjeux, allant au-delà des aspects techniques pour toucher à l’essence même de la communication radiophonique.

    • Florian Le BarsFlorian Le Bars

      Florian Le Bars, ayant cultivé sa passion pour la radio chez Radio Laser, a excellé dans l’animation d’une quotidienne de 2013 à 2020. Sa carrière est marquée par la narration d’histoires, le commentaire sportif et la production de documentaires. Sa pédagogie, inspirée de son expérience d’animateur, vise à clarifier des notions complexes par des exemples concrets et des exercices pratiques. Florian se passionne pour le progrès de ses stagiaires, célébrant chaque avancée et de les aider à s’accomplir en révélant leur créativité, et en mobilisant les outils au fil des évolutions de leur métier. Son reportage “Éolien, l’inquiétude est dans le pré” illustre sa démarche journalistique. Inspiré par “C’est pas sorcier”, il combine journalisme et enseignement dans la formation professionnelle.

    • Gilles BojanGilles Bojan

      Gilles Bojan, avec plus de 30 ans d’expérience en radio, a exercé en tant qu’animateur, directeur d’antenne et formateur pour des stations prestigieuses comme RTL, France Inter, RFI, France Bleu et RFO. Sa pédagogie repose sur un coaching ludique, mêlant ateliers pratiques et enseignements théoriques, le tout ponctué par de nombreuses séances d’écoute pour un apprentissage dynamique et bienveillant. Gilles est animé par le désir de transmettre son savoir aux animateurs issus de différents horizons professionnels, adaptant sa méthode pédagogique à leurs réalités spécifiques. Sa vision pour l’avenir de la radio et du podcast est marquée par l’importance de revenir aux fondamentaux, notamment le sens du récit et les techniques de séduction, en réponse aux révolutions numériques et à l’arrivée de l’intelligence artificielle dans le secteur. Une anecdote personnelle révélatrice de son approche vient de ses débuts sur RTL. Confronté à un manque de résonance avec son audience, Gilles a pris l’initiative de s’écouter et de s’auto-critiquer. En ajustant sa voix à un ton plus “crooner”, il a trouvé un style qui résonnait mieux avec les attentes des auditeurs, ce qui a rapidement été confirmé par des retours positifs de ses collaborateurs et de l’audience.

    • Christine ZazialChristine Zazial

      Le premier contact de Christine Zazial avec un micro remonte à 1984 à Radio Lacuzon, une station associative du Jura. Son parcours dans le monde radiophonique l’a menée à Radio Valentin à Dijon, puis à Fun Radio Dijon et 95.2 à Besançon, avant de rejoindre Radio France en 1989. Les podcasts auxquels elle a contribué, initialement diffusés en radio, incluent la série créative « c’est bon de rêver », rassemblant des lettres au Père Noël issues de divers horizons. Christine adopte une approche pédagogique expérimentale et ludique, mettant l’accent sur la mise en situation et la désacralisation de la radio. Elle croit fermement en l’importance de rire et de s’amuser ensemble pendant l’apprentissage, pour mieux préparer les stagiaires au monde professionnel. Parmi ses réalisations, Christine est particulièrement fière de « Les brétilliennes », une émission sur TvR qui a donné la parole aux femmes de Bretagne pendant douze ans. Elle considère la transmission de son savoir comme essentielle, la voyant comme un moyen de donner un sens à sa vie et de rester connectée à une génération différente de la sienne. Pour Christine, enseigner à La Skol est un moyen de contrecarrer le cynisme ambiant en prouvant que la passion et l’engagement existent toujours. Son objectif est de rendre chacun à l’aise avec un micro, en soulignant l’importance du contenu et de la manière de le présenter, au-delà du simple voyeurisme promu par les réseaux sociaux. Inspirée par les passionnés qui l’ont entourée et lui ont fait confiance dès ses débuts, Christine souhaite à son tour insuffler confiance et inspiration aux futurs animateurs, en les aidant à exploiter leur propre anxiété comme un carburant créatif.

    • Pierre-Adrien RouxPierre-Adrien Roux

      Pierre-Adrien Roux, passionné par les enjeux médiatiques et numériques, a une riche expérience en journalisme, gestion de projets, et communication digitale. Il se focalise actuellement sur la réalisation de podcasts. Pierre-Adrien adopte dans ses formations des méthodes interactives et participatives, favorisant l’apprentissage de pair à pair et la dynamique de groupe. Il a joué un rôle important dans l’évolution de Fragil, un média associatif nantais, et contribue activement à son développement. Son travail peut être exploré sur fragil.org. Ce qui anime Pierre-Adrien, c’est de stimuler le débat et l’autonomie dans ses formations, en encourageant la réflexion et l’argumentation. Il est passionné par l’idée de rapprocher les citoyens à travers l’information et les médias, renforçant ainsi le lien social et la citoyenneté. Son expérience personnelle, notamment en tant que père, a renforcé ses convictions sur l’importance de l’éducation aux médias et au numérique dans divers contextes.