,

Sylvain Delfau, directeur nous présente sa vision de l’évolution de la Skol

1. Qu’est-ce qui a motivé le changement de nom de “Skol Radio” à “La Skol” ?

Notre centre de formation a été créé en 2011 et nous avons débuté la formation certifiante il y a 10 ans en 2014. Le changement de nom reflète notre évolution et notre élargissement d’offre pour englober non seulement la radio mais aussi le podcasting et d’autres services liés aux médias audio. Nous proposons aussi une formation certifiante sur l’éducation aux médias et à l’information. Le mot radio, nous en sommes fiers, mais il pouvait faire penser que nous étions enfermés sur le média linéaire, alors que naturellement nous sommes positionnés aussi sur l’audio délinéarisé, sur l’image, l’IA, le modèle économique, la diffusion DAB…

2. Comment ce rebranding reflète-t-il l’évolution de votre offre de formations et de services ?

Le rebranding va de pair avec notre volonté de proposer un éventail plus large de formations et de services, y compris dans les domaines émergents comme l’IA, de la transition écologique ou de la radio filmée. Nous animons des conférences, des tables rondes, on organise des journées “Team building”… l’image de la radio et du podcast est très positive dans la population, chez les élus et dans les entreprises. De plus avec plus de 10 ans d’expérience et des centaines de stagiaires formés, nous pourrons proposer d’intervenir sur tout le territoire.

3. Pouvez-vous nous en dire plus sur les modules qui abordent l’IA et la radio filmée dans votre formation diplômante ?

Ces modules sont conçus pour préparer nos étudiants aux changements technologiques dans le secteur. Ils couvrent les bases théoriques ainsi que des applications pratiques. Nous n’en faisons pas des experts du prompt et du dressage de GPT mais ils et elles doivent savoir bien l’utiliser.

4. Quel bilan tirez-vous de la première année de “formationradio.fr” ?

En janvier 2023, grâce à l’accompagnement de la Région Bretagne, nous avons lancé cette plateforme de formation à distance. C’était aussi une demande forte pour les stagiaires qui veulent se former sur leur temps libre, et c’était une demande forte des radios qui rencontrent des difficultés à payer les déplacements et hébergements quand c’est en présentiel. Nous sommes très satisfaits de cette plateforme. En un an, nous avons formé une centaine de personnes via le CPF sur toute la France ce qui témoigne de la pertinence de notre offre. Nous ne comptons plus les radios qui tout ou partie utilisent cette plateforme. Ça peut-être pour une formation 100% en ligne ou un mélange présentiel/distanciel. Ce n’est pas que des vidéos à regarder, ou des classes virtuelles descendantes, ce sont des activités, des TD et TP, des classes virtuelles courtes, des podcasts, des jeux… on est loin du MOOC des années 2010. Sur le CPF, la partie administrative reste lourde pour un centre de notre taille mais nous comprenons les services publics qui ont voulu sécuriser le système après les fraudes sur le CPF.

5. Comment La Skol se positionne-t-elle par rapport à la concurrence ?

Nous nous voyons comme un acteur clé dans le domaine, reconnu pour la qualité de nos formations, grâce notamment à l’expérience de notre propre radio locale et à l’implication de ses formateurs dans diverses organisations (SNRL, CORLAB…)

6. Quels sont les futurs projets ou expansions prévus pour La Skol ?

Sans dévoiler tous nos projets, nous pouvons dire que nous comptons continuer à innover dans nos formations et à explorer de nouvelles collaborations. Nous arrivons à un changement global, tant sur la façon dont les gens consomment les médias et l’information que sur la façon dont les médias vont produire du contenu. Comment former les équipes à travailler avec l’IA ? Comment former le public à vérifier la vidéo, l’émission qu’on va regarder ? C’est excitant d’un côté et en même temps il faudra rester vigilant.

7. On évoquait l’éducation aux médias et à l’information, s’intègre-t-elle aussi dans votre programme de la formation longue ?

L’éducation aux médias fait partie intégrante de notre programme. Elle permet aux étudiants de mieux comprendre le paysage médiatique actuel et les enjeux éthiques liés. C’est un moyen aussi de transmettre, en formation le stade ultime est la transmission. Quand on sait expliquer ce qu’on fait, c’est qu’on maitrise toutes les compétences. D’ailleurs un point important dans notre formation, c’est l’auto-évaluation, c’est à notre avis une compétence essentielle pour savoir quand on a été bon, pourquoi et à contrario, mettre en place des techniques pour détecter les signaux quand on a besoin de s’améliorer.

8. Quel est l’impact de votre formation sur le marché de l’emploi dans le secteur des médias audio ?

Nos diplômés sont très bien accueillis sur le marché, car ils possèdent à la fois les compétences théoriques et pratiques nécessaires pour réussir dans le secteur. Ils et elles partent en radio associatives, sur France Bleu ou encore sur des radios commerciales locales. Notre formation certifiante est très axée sur la proximité. On pense que l’avenir de la radio c’est entre autres la proximité. On y reviendra prochainement dans un article. Mais par exemple cette année les 14 stagiaires de la formation longue seront plus sur le terrain avec des émissions “délocalisées”. De toute façon, notre programme évolue constamment pour incorporer les dernières tendances et technologies, assurant ainsi que nos étudiants sont toujours à la pointe du secteur.

9. Allez-vous à la rencontrer des radios, des stagiaires, peut-on visiter ?

Nous sommes présents au Paris Radio Show, à longueur d’ondes à Brest, nous allons sur les salons locaux. Chaque années, nos portes ouvertes sont le deuxième mercredi du mois de mars. Et nous organisons des webinaires pour évoquer nos formations ou comme en 2023 sur le DAB nous pouvons organiser un webinaire avec des spécialistes pour répondre aux questionnements des radios que nous accompagnons.

10. Comment La Skol compte-t-elle célébrer le 10e anniversaire de sa formation diplômante ‘Animateur Technicien Réalisateur Radio’ ?

Nous avons plusieurs événements et initiatives en préparation pour célébrer cette étape importante, restez à l’écoute pour plus de détails !